Accueil ›› videoprotection

Mazères : un premier bilan positif pour la videoprotection

mazeres

Louis Marette, voilà maintenant plus de six mois que la vidéo protection a été installée, peut-on faire le point ?

Effectivement, pour répondre à la légitime inquiétude de nos citoyens, il y a six mois la vidéo protection a été installée à Mazères avec la mise en place de six caméras, mais aussi avec le déclenchement de l’opération « Voisins vigilants », en relation étroite avec la gendarmerie nationale, en complément des mesures déjà prises comme l’utilisation d’une société privée de sécurité pour assurer la surveillance et la protection des bâtiments et installations publics.

Par qui et pourquoi a-t-on opté pour la vidéo protection et l’opération « Voisins vigilants » ?


Lire la suite : Mazères : un premier bilan positif pour la videoprotection

Carcassonne : 12 caméras en plus d’ici la fin de l’année

carcassonneDouze caméras de vidéosurveillance supplémentaires vont être installées d’ici la fin de l’année, à la demande de la mairie, sur des lieux sensibles, eu égard aux faits de délinquance recensés. Ces douze caméras viendront compléter les six premières déjà en fonctionnement, depuis mars 2009.

Ce renforcement du dispositif de vidéosurveillance sera soumis au vote du conseil municipal, le jeudi 21 avril prochain. Coût estimé de cette opération : 150 000 €, financés aux deux-tiers par la Ville et, pour le tiers restant, par l’État, au titre du fonds interministériel de prévention de la délinquance.


Lire la suite : Carcassonne : 12 caméras en plus d’ici la fin de l’année

La videosurveillance Place Saint Pierre

201004171462_w350Après l’arrêté interdisant la vente d’alcool après 22 heures dans les commerces de nuit et la fermeture à 3 heures du matin, le week-end, des bars, Toulouse risque de connaître un nouveau tour de vis.

Lieu festif, le secteur rue Pargaminières-place Saint-Pierre, où l’alcool est vendu après 22 heures, est dans le collimateur de Pierre Cohen. Dans son bilan de mi-mandat,  il a expliqué : « Des établissements ont mis en place un système de vigiles, il est impossible de faire du flagrant délit ». Arme ultime : le maire socialiste sort les caméras de vidéo-protection.


Lire la suite : La videosurveillance Place Saint Pierre