Toulouse : les agresseurs nocturnes confondus grâce à la vidéosurveillance

Les faits remontent au 28 Février dernier vers 2h57 du matin rue Croix-Baragnon. Deux passants se sont fait agresser violemment par trois individus sortant d’une voiture, le tout sous l’oeil des caméras de vidéo surveillance de la ville.

L’agression est violente, les coups pleuvent et les trois agresseurs finissent par s’enfuir avec la sacoche de l’une des victimes. Mais, pas de chance pour les trois délinquants, les caméras ont réussi a parfaitement discerner la plaque minéralogique de la voiture, élément primordial aux forces de l’ordre pour remonter facilement vers les individus.

Ainsi, à la demande du parquet, les images prises par les caméras de vidéo surveillance, montrant l’agression des deux passants, ont été diffusées devant les magistrats professionnels et citoyens qui siégeaient à l’audience des comparutions immédiates.

La vidéo ne dure qu’une vingtaine de secondes mais elle est sans équivoques.

Du coté des prévenus, Abdelkader, Khaled et Marouan ne peuvent nier les faits mais tentent de se justifier : « Oui nous avons frappé mais c’est parce qu’ils nous ont insultés lorsqu’on leur a demandé une cigarette. ».

Âgés respectivement de 20, 21 et 22 ans et ayant déjà des casiers judiciaires bien remplis, les trois individus se retrouvent donc en état de récidive légale.

Le tribunal les a condamnés à la peine plancher de trois ans assortie d’une année de sursis avec mise à l’épreuve durant deux ans.

Laissez un commentaire