Castres : la vidéo surveillance appelée à la barre du tribunal

 

 

C’est une situation unique qui s’est déroulée cet après-midi au tribunal correctionnel de Castres. En effet, pour la toute première fois, des images vidéos issues d’un système de vidéosurveillance du supermarché de Graulhet ont été présentés à la barre.

A l’occasion d’un procès pour des violences, c’est Maitre Jean-Philippe Lagrange, avocat de l’un des sept prévenus convoqués, qui en a fait la demande.

Les images ont servi à mieux appréhender les responsabilités de chacun dans cette histoire. Le dossier disposait pourtant d’une note de synthèse réalisée par les enquêteurs et relatant les faits, synthèse insuffisante aux yeux de la défense.

La salle d’audience n’étant pas équipée d’un système vidéo, c’est le matériel utilisé habituellement par les magistrats pour des visioconférences qui a été déplacé dans le prétoire.

Laissez un commentaire